• Fred

Des gaufres de Liège...à New York



Partis des rives de Brooklyn d'où nous souhaitions (Mads_richard et moi) admirer les lumières nocturnes de Manhattan et de l'Empire State Building, nous décidons de rentrer à notre hôtel à pied en traversant le fameux Pont de Brooklyn. Arrivés à Manhattan, nous nous arrêtons aux abords du pont pour acheter deux gaufres à un vendeur ambulant qui nous dit texto 'no, not possible, i am closing,...mais vous êtes français ? moi je suis belge, je viens de Mouscron (ndlr : et ben oui, je connais bien !)....allez, vous êtes sympa, je rallume les gaufriers et je vous fais vos gaufres.' et nous voila repartis après quelques échanges avec deux gaufres de Liège, un soir à New York.


Pour réussir les gaufres de Liège, il y a 2 petits secrets. Le premier : le gaufrier, il doit apporter une chaleur uniforme, à la bonne température et permettre de réaliser des gaufres suffisamment épaisses. La plupart des gaufriers standard ne permettent pas de faire ça. Personnellement, j'ai un Kitchen Aid Artisan, le truc à l'américaine qui permet de faire 2 gaufres rondes en parallèle.


Le second secret : le sucre perlé, pas facile à trouver et peu disponible en général (certains magasins Auchan en ont parfois), ces petites perles de sucre de quelques millimètres sont pourtant la clé du succès et permettent de garder un côté croustillant à l'intérieur et caramélisé à l'extérieur de la gaufre. Allez chercher la levure chez le boulanger du coin, la levée n'en sera que meilleure.


Contrairement aux gaufres de Bruxelles qui sont plus légères, vous pouvez manger les gaufres de Liège nature ou avec des fruits frais. C'est la meilleure façon, inutile Nutella, chantilly et autres garnitures...


54 vues