• Sophie

Destination Gibraltar : une diagonale sur le territoire Portugais



Nous avons passé la nuit à Bragança. On se rappellera plus tard, qu’il ne faut pas tenter le café des hôtels mais plutôt préférer ceux du bistrot du coin si on espère un vrai café... Une superbe descente au milieu des oliveraies nous a mené jusqu’à Mogadouro. La GS n’a pas bronché malgré les 35 degrés qui chauffaient un max, un bitume inexistant, et une flopée de virages serrés dignes du Stelvio .. On a continué en sillonnant jusqu’au barrage de Bemposta qu’on a contourné pour remonter sur l’autre versant de la Serra. L’endroit était fabuleux! Couvert de vignobles en terrasses, le versant surplombe la vallée du Douro nous livrant toute sa splendeur. Les grands noms du vin de Douro s’étalent devant nous sur les flancs de la Serra…


La route nous appelle, nous sommes attendus pour la nuit à Aveiro. A peine arrivés, nous piquons une tête dans la piscine de notre hôtesse et nous filons dîner dans la jolie ville balnéaire de Costa Nova où le brouillard commence à tomber! Si dense qu’on peine à discerner les coquettes villas malgré leurs rayures de couleur vive pourtant destinées à les rendre visibles les jours de brouillard. Et là pas d’hésitation! Essayez la matelote d’anguilles ou les sardinhas grillées! Au bord de la mer, ça s’impose et mmm… que c’est bon!


Avant de rejoindre Lisbonne, notre road-trip prend une allure mystique: j’ai envie de revoir Fatima et on pose béquille au pied des deux cathédrales pour rejoindre les fidèles du monde entier venus prier Notre Dame.


Puis on a roulé vers Nazaré, une immense plage à perte de vue avec des vagues monstrueuses qui font le bonheur des surfeurs! Mais pas ce jour-là! L’Atlantique était calme. Deux petites vieilles femmes en noir toutes ratatinées par le soleil, assises sur des cageots, ont bien tenté de nous vendre leurs morues et poulpes séchés! Mais on a résisté, le top case ne s’en serait pas remis! Avant de partir, il faut avaler la route pavée et tortueuse qui monte au Sitio et en récompense vous aurez une vue panoramique... décoiffante!


Et hop en route! Pour Sintra où nous avons posé nos valises dans une magnifique demeure digne d’un roman de Balzac. Je fais rarement de la pub, une fois n’est pas coutume mais si vous allez par là testez le petit resto de tapas dans la rue qui longe la citadelle, le 'Nau Palatina'. Le proprio est venu à notre table nous présenter ses tapas, son fromage de brebis et ses vins du sud du Portugal. J’en ai encore les papilles qui frétillent. Que dire ensuite de la citadelle? C’est magnifique! Malgré le brouillard qui enveloppait le lieu le matin, la balade dans les jardins puis à l’intérieur du château est magique.




59 vues